Comment faire du Content Marketing en 2021

Table des matières

CONTENT MARKETING

Le content marketing un pilier de l’Inbound marketing

L’inbound marketing est une stratégie visant à attirer les prospects à soi à travers des contenus qualifiés sur un thème précis.

Plusieurs canaux permettent de mettre en œuvre cette stratégie digitale : blogs, webinaires, SEO, réseaux sociaux, podcasts, emailings…

Se rendre visible auprès d’une audience cible, donner des preuves de ses compétences ou de sa valeur, en offrant des contenus utiles, afin de générer de l’intérêt, de la fidélité et enfin des conversions.

C’est un travail de longue haleine, mais qui en vaut la peine.

En parallèle, l’outbound marketing va chercher le client, l’interrompt, sans forcément répondre à un besoin, à travers des publicités TV, ou radio, du Facebook Ads ou Google Ads, des publicités dans les journaux… c’est la promotion d’une marque ou d’un article dans le but de faire acheter le client.

Cette technique demande beaucoup de budget.

Qu’est-ce exactement le content marketing ?

Le plus simplement du monde : Il s’agit, si on traduit en mot à mot, de « marketing de contenu », ce qui du coup ne veut rien dire, c’est conceptuel, et on se demande où est l’embrouille ?! Donc mon but a été de trouver en peu de mot comment faire comprendre ce concept de marketing :

Création et partage de contenu à forte valeur ajoutée non lié à la vente d’un produit.

Ce contenu pertinent peut venir d’une marque déjà établie, ou pas, cela peut venir d’un individu isolé.

C’est la volonté de partager des savoirs, des techniques uniques, innovantes, spécifiques, répondant à un besoin ou à un fort intérêt de la part d’un groupe particulier.

Cela concerne tous les domaines, de la cuisine et comment préparer des repas équilibrés quand on travail tard le soir, au domaine de la finance et des investissements à long terme quand on gagne plus de 150 000 euros par an.

Les informations partagées doivent être de qualité, pertinente, rare et précieuse pour celui qui les lit. Et absolument livrées sous diverses formes : vidéo, article, newsletter, podcast, webinaire.

Pour certain, il est facile de lire 3 bouquins par semaine, pour d’autres c’est la radio dans la voiture, ou encore les podcasts dans le métro, les vidéos sur les réseaux sociaux…etc.

C’est donc sympa de diversifier un peu son type de contenu.

Les différents types de contenus à utiliser sans modération pour une meilleure stratégie marketing :

  • La newsletter est un bon moyen de retranscrire, en résumé, un podcast par exemple, ou votre dernier article de blog de façon plus impactante. Y ajouter le lien si le lecteur veut aller plus loin…etc

De manière générale les newsletters et les podcasts ont le vent en poupe. Ils s’adaptent très bien à nos possibilités pour consommer l’information. Ils sont consultables quand on le veut et depuis ordinateur, tablette, smartphone.

  • Le webinaire est intéressant, mais demande plus d’engagements de la part de l’audience, car en général il est en direct, et donc sur rdv à ne pas manquer, et nos vies sont pleines d’imprévus 😉. Alors, peut-être attendre d’avoir une audience déjà solide et conséquente pour le webinaire.
  • Le podcast, c’est la radio du futur🤣 . Non sans rire ! Pas de pub, le sujet qui vous intéresse, à consommer quand vous le pouvez/voulez, les mains libres : ménage, voiture, sport… vous faites réellement 2 choses en même temps !
  • Les vidéos font partie des contenus les plus efficaces pour atteindre vos clients. L’audience aime voir qui s’adresse à eux. C’est un bon moyen d’affirmer son image de marque et de créer de l’empathie avec ses prospects.
  • Les infographies sont aussi intéressantes pour varier son contenu, rappeler ses codes visuels et les bases sont réutilisables rapidement.

Donc le marketing de contenu revient à partager des contenus utiles avec une audience cible, sans essayer de vendre un produit directement.

Voici des exemples de content marketing de grandes marques

  • Hubspot, une référence en marketing digital

The site centré sur l’inbound marketing, qui accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie d’acquisition. Hubspot propose des contenus, dans sa rubrique « ressources », qui sont gratuits, sous forme d’articles de blog, de formations, d’ebooks… Ils expliquent l’inbound marketing sous toutes les coutures et comment utiliser leurs logiciels (ceux qu’ils vendent 😉)

Hubspot est une référence, et ces ressources sont très utiles à tous les entrepreneurs et marketeurs.

  • Shine, la banque du présent et du futur

La banque en ligne des entrepreneurs accompagne ces derniers dans leur installation. L’entreprise propose sur son site des « fiches pratiques », il s’agit d’articles, sur la partie administrative et juridique de la création d’entreprise principalement.

Et elle conseille sur des applications à utiliser pour vous aider dans votre organisation de business

L’entreprise se définit comme la « néobanque des freelances et des entrepreneures ». La cible est clairement bien définie et la production de contenu est rassurante.

  • Leroy Merlin, l’enseigne au content marketing inclusif

Méga enseigne de bricolage, qui a créé « Du côté de chez vous » un site dédié aux créations, et aux créateurs, de pépites au service de l’habitat. On y trouve beaucoup d’inspiration et d’art de vivre.

Et bien sûr la chaine Youtube LeroyMerlinCampus en a aidé plus d’un, c’est certain, lors de son bricolage du dimanche. Ces vidéos sont d’un grand secours à n’importe quelle personne qui a envie de rénover sa cheminée, sa salle de bain ou qui veut terminer sa terrasse pour l’été.

L’enseigne est pile dans une démarche très inclusive, avec un contenu de qualité d’un côté, et une démarche de vulgarisation de l’autre.

Voilà, je suis sûr que vous avez fait « ahah » !

Ces marques ont fait l’effort de s’intéresser à leurs clients et de leur partager des informations précieuses et utiles. Ce qui procure de la sympathie, de la fidélité.

On sent qu’on est dans un échange, écouté et compris, et on en redemande. Alors forcément, le jour où le besoin se fera sentir, on sera davantage tourné vers ses marques pour notre shopping,

Certes, c’est le but final, mais entre-temps, se créer une communauté, la marque fédère autour d’elle, autour de ses valeurs et de son identité.

C’est un levier puissant pour augmenter in fine votre taux de conversion. Votre réputation est renforcée, la confiance règne avec les prospects qui vous entourent.

Ce n’est aussi pas donné à tout le monde. C’est un travail sur le long terme. Patience, patience…

Maintenant, comment diffuser vos contenus

Utiliser les réseaux sociaux, votre site internet, créez des liens sur d’autres sites. Ce qui se fait avec les relations presse et les dossiers de presse par exemple, revient à être fait par vous-même via vos canaux de diffusions.

Les réseaux sociaux sont un bon moyen de faire du content marketing,

je dirais même que les réseaux sociaux sans content marketing ne servent pas à grand-chose. On le voit tous les jours, si vous cherchez de la visibilité sur ces plateformes, il va falloir mouiller la chemise !

Il y a beaucoup de concurrence alors il va falloir avoir quelque chose en plus, du contenu qualifié. Donner à votre audience ce qu’elle ne trouve pas ailleurs, et qu’elle en redemande.

La partie création est à valoriser, permettez-vous des visuels qui ne laissent pas indifférents, chercher à impactez les gens par une infographie particulière et récurrente, une rédaction humoristique…

Votre liste d’emailing (dans le respect du RGPD) est d’une grande valeur pour

créer des newsletters avec des informations en avant-première par exemple. Mais également raconter des histoires à votre audience, le storytelling est d’un grand secours pour capter l’attention du lecteur. Être créatif en somme, comme toujours.

Pas forcément besoin d’images qui sont lourdes et pourraient être une entrave à l’ouverture de vos emails. Miser sur une bonne plume : storytelling, copywriting…

Et se munir d’une solution d’emailing performante telle que Sendinblue, Mailshrimp, Hubspot…etc il en existe beaucoup.

Créer des liens sur d’autres sites dans votre thématique ou affiner son référencement naturel.

Il s’agit ici de partager et d’échanger avec d’autres experts sur votre thématique et les convaincre, par votre pertinence évidemment 😉, de glisser un lien vers votre site dans un de leurs articles.

Les liens ainsi créent permettent un échange de flux et donc de visiteurs, toujours liés à votre domaine, et améliore votre score d’autorité.

Un score d’autorité, c’est la crédibilité qu’accorde un moteur de recherche à votre page. Plus il est élevé, plus il le rendra visible dans les résultats de recherche, CQFD.

De manière générale, la partie SEO de votre site est à peaufiner pour vous rendre visible des moteurs de recherches et donc de potentiels nouveaux clients.

Maintenant, pourquoi vous aussi vous avez besoin de Content Marketing ?

Cette pratique marketing va valoriser votre image de marque, et instaure de la confiance.

Vous vous placez en figure d’autorité dans votre domaine, votre notoriété va s’en ressentir. Vous allez attirer des prospects, les fidélisez et augmentez vos conversions.

N’oubliez jamais que 100% des utilisateurs du web sont des consommateurs, mais combien seulement sont producteurs (de contenu donc) ?

Imaginez le nombre de questions que peut se poser votre audience, et auxquelles peut-être vous pourriez répondre.

Pensez à eux, l’empathie est un allié de choix.

Les retours de cette stratégie marketing sont quantifiables grâce aux outils d’analyse et de statistique. Il est tout à fait possible d’ajuster votre stratégie au fur et à mesure.

Le content marketing est la meilleure pratique aujourd’hui pour tous les business, très populaire depuis 2010, il existe pourtant depuis très longtemps.

Pour la petite histoire, on peut s’inspirer du magazine The Furrow, lancé en 1895 par une marque de matériel agricole, et traitant de la vie d’un agriculteur américain. Ou encore de Michelin qui lance son guide en 1900 pour partager autour du thème du voyage et de l’automobile. L’article du blog Ridigio vous en dira un peu plus 😉 .

Encore deux exemples (historiques) de marques qui développent des ressources dans l’intérêt de leurs prospects. Et à l’époque, ils n’ont pas Google Analytics pour évaluer les retours sur ces investissements !

Partagez cet article

Facebook
LinkedIn
Twitter
Email

Vous avez apprécié votre lecture ? Vous avez des questions ?

Pour poursuivre votre lecture