SEO international : 5 conseils indispensables à appliquer en 2021

Optimiser le SEO international
Table des matières
Le SEO international a de plus en plus le vent en poupe. Cette discipline, considérée comme complexe, nécessite d’analyser chaque pays concerné afin de positionner au mieux son site web dans chaque pays-cible. En effet, chaque site web qui souhaite avoir une bonne visibilité à l’international doit créer une stratégie de référencement naturel efficace et complète, en partant du principe que le SEO est une source intarissable de trafic pour un site web. Ainsi, si vous désirez viser différents marchés dans des pays distincts, nous vous recommandons de suivre ces 5 conseils pour un SEO réussi à l'international. Cela vous permettra de réussir pleinement l’expansion de votre visibilité hors des frontières.

1 – Construire une stratégie SEO par pays.

Pour étendre votre visibilité à l’international, vous devez agir par pays-cible grâce à un site web dédié. En effet, Google ne fonctionne pas par langue mais par pays. Si vous optez pour un même et unique site web dans des langues différentes, votre référencement sera difficile.

Cela rejoint un autre conseil qui est celui de choisir des noms de domaine nationaux à l’aide de TLD (Top-Level-Domain) régionaux. Si le .fr est destiné à la France, n’hésitez pas à en choisir d’autres pour vos pays-cibles comme .uk pour la Grande-Bretagne. Les noms de domaine sont en effet d’excellents moyens de cibler géographiquement l’origine de votre site web. Cela participe à son bon référencement à l’international.

Enfin, n’oubliez pas d’insérer en haut du code source de votre page web une meta language qui est une balise meta destinée à indiquer au robot la langue utilisée sur la page en question. Il s’agit d’une aide pour permettre à Google de comprendre la langue dont il est question. Si elle n’est pas indispensable, elle s’intègre parfaitement bien dans une gestion multi-langages.

Voici un exemple de balise à insérer :

				
					<META NAME=”Language” CONTENT=”fr”>
				
			
Intégrer des balises spécifiques

2 – Comprendre et analyser son marché à l’international.

Pour chaque pays ciblé à l’international, il est préférable d’avoir un contact sur place qui puisse vous éclairer sur les mots-clés à utiliser, sur les comportements des internautes et la traduction des contenus. En effet, ayez à l’esprit que chaque pays n’a pas la même approche du web ni la même manière d’en utiliser les ressources. Votre stratégie SEO à l’international doit donc prendre en compte la perception du site à l’étranger et les comportements de recherche dans le pays ciblé.

Il en va de même avec les termes à utiliser. En Belgique (wallons) par exemple, un téléphone s’appelle un GSM. Si vous avez un projet d’e-commerce, ayez à l’esprit qu’une majorité de personnes cherchent directement leurs produits sur des sites importants comme Amazon ou Alibaba par exemple. La culture diffère donc d’un pays à un autre, de même que quelques subtilités liées au vocabulaire employé.

En outre, puisque vous souhaitez vous positionner dans des pays différents, vous devez aussi prendre en compte les variantes de langues. Ainsi, quand une même langue est utilisée dans différents pays, cela ne signifie pas que tout le vocabulaire est similaire. En effet, certaines expressions sont spécifiques à un pays ou à une région en particulier. Les petites variantes de langage ont une influence sur les résultats de recherche : c’est le cas de « Jewellery » en Angleterre et « Jewelry » aux Etats-Unis notamment.

3 – Insérer les balises Hreflang.

Une balise hreflang, indispensable dans toute stratégie de référencement à l’international, est destinée à croiser différentes pages web qui se rapprochent en matière de contenus mais qui concernent des publics différenciés en fonction de leur pays et/ou langue. L’intérêt est de permettre aux utilisateurs qui recherchent l’information sur Google de tomber sur le bon contenu et la bonne page.

Afin de pouvoir combiner les pages web et les proposer dans d’autres langues, vous devez utiliser les codes ISO pays 3166-1. Il s’agit par exemple de be pour la Belgique et fr pour la France.

Voici un exemple pour mieux comprendre le propos :

FR : dans cet exemple, la page web dispose d’équivalents en .be et .fr. Ces derniers sont insérés dans le code source, du côté des liens de changement de langue.

Pensez également à bien vérifier dans la Search Console de Google que vos balises Hreflang ne comportent pas d’erreurs. Si tel est le cas, procédez immédiatement à leur correction.

SEO International

4 – Mettre en avant ses établissements locaux.

Dans l’interface Googe My Business, vous pouvez indiquer tous les points de vente disponibles dans un pays donné. Vous y renseignez l’adresse, les horaires d’ouverture, le numéro de téléphone et le lien direct vers le site web. Cela permet aux clients d’avoir des informations pour contacter le commerce et/ou s’y rendre facilement. Cela permet également d’optimiser le positionnement local du site de votre marque.

N’hésitez pas à créer différentes pages pour autant d’emplacements physiques, de sorte à optimiser l’ancrage géographique, sans pour autant créer des pages similaires à 100 %, sous peine d’être sanctionné par Google.

5 – Mettre en place une stratégie internationale de linking.

Si vous souhaitez miser sur le SEO à l’international, il vous faut construire une stratégie pérenne de linking. Or, en matière de référencement naturel, les liens représentent des leviers puissants et efficaces.

Pour mener à bien votre stratégie de référencement international, vous devez récupérer des liens depuis le pays ciblé vers votre site. Ces liens doivent dans le meilleur des cas se situer dans la bonne version de langue ou de pays. 

Afin d’obtenir des liens, plusieurs solutions existent. En la matière, vous pouvez par exemple analyser les sites partenaires et de confiance, ceux qui ont de nombreux avis de qualité, sans oublier les annuaires locaux. Vous pouvez aussi prendre en compte tous les sites ayant de mauvais avis ou bien qui sont censurés sur les moteurs de recherche. Faites une veille permanente pour tous les pays ciblés et analysez le trafic de chaque site afin d’ajuster au mieux votre stratégie SEO à l’international.

Partagez cet article

Facebook
LinkedIn
Twitter
Email

Vous avez apprécié votre lecture ? Vous avez des questions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour poursuivre votre lecture